Squat de Nîmes : Mis en délibéré de nouveau reporté

Après en renvoi déjà il y a un mois, c’est aujourd’hui que les occupants d’un squat à Nîmes étaient invités à comparaître ainsi que l’association qui a réquisitionné les lieux, le DAL. Mais cela a encore été renvoyé, au 15 mars prochain. Il s’agit des occupants de 2 immeuble rue pierre semard réquisitionnés par le DAL. Ces 2 immeubles abritent aujourd’hui une dizaine de familles représentant environ 30 adultes et 30 enfants. Parmi les occupants, Mariami, 11 ans originaire de Géorgie. Scolarisée en 6e, elle partage sa chambre avec son petit frère Gabriel. Mariami, son frère et ses parents sont aujourd’hui en sursis. 

Depuis septembre 2019 à Nîmes, ces logements abandonnés appartenant à la Société ICF HABITAT, bailleur "social" de la SNCF, conteste la réquisition de ces lieux afin de de les récupérer pour les démolir. De leurs côtés, les associations de défense comme le Droit au logement, ou l’association pour les travailleurs immigrants, réclament la régularisation rapide des familles occupantes. 

Le tribunal correctionnel de Nîmes a reporté le délibéré concernant l'expulsion des familles au 15 mars prochain. 

 

 

 

mis à jour